• ludo

Compte-rendu sortie du 14 Août 2020

Accueil de l’équipage à 6h45, préparation du matériel, plein de carburant en prévision d’un éventuel périple et après concertation départ vers le Niobé vers 8h.


Mer assez agitée sur tout le parcours avec un ciel légèrement couvert.


Arrivé sur place le sonar détecte peu de poisson, nous aurons du mal à trouver des vifs et nous décidons de nous rendre au nord de Rochebonne où il s’est fait quelques thons.

1h30 plus tard nous arrivons à destination, nous nous ancrons et nous broumegeons aussitôt, nous mettons 2 cannes à l’eau pour les deux seules lisettes que nous ayons comme appât.


Il est alors 14 h et nous nous mettons à table en terrasse sud panoramique avec vue à 360°, un superbe moment d’échange que nous mettons à profit pour réviser les actions à mener lors d’un départ de thon.


Nous pêcherons quelques maquereaux et rougets sans pour autant ajouter d’autres cannes.


Il est un peu plus de 17h et nous décidons d’arrêter à 17h30 pour prévoir le retour vers Port Bourgenay.


A 17h25 branlebas de combat à la suite d’un départ foudroyant !


Heureux de ce succès tardif, nous n’imaginions pas la suite !


4h05 de lutte très dure, pourtant sur le siège de combat, d’un thon énorme plus de 300kg.


On y a cru peut-être un peu trop car c’est lui qui gagnera la partie, chapeau à ce combattant extraordinaire !


Nous avons eu l’occasion de tester les matériels et méthodes :

  • Siège presque confortable mais support à renforcer car trop souple,

  • Moulinet TIAGRA 130 Lbs OK

  • Ligne Nylon 130Lbs à remplacer car complètement hors d’usage dû à l’étirement énorme et à un frottement le long du bateau qui a occasionné des faiblesses et entrainé une casse retentissante après plus de 4h de combat.

  • Un succès sans faille du système de raccordement Nylon Shock leadeur par chaussette préconisé et réalisé par mon Coach Jean-Yves SCOUFLER-CASSIN à qui je réitère tout mes remerciements pour ses formations permanentes.

  • Un manque de connaissance de notre part sur la méthode à mettre en œuvre pour permettre à un thon énorme d’être approché suffisamment prêt du bateau pour y être capturé. Nous l’avons vu et bien vu même un moment couché sur le flan mais il a très vite repris des forces jusqu’à épuisement et la tombée de la nuit. Nous devrons débriefer cette merveilleuse sortie à tête reposée car hier soir nous étions trop fatigués de cette journée d’exception et par l’anxiété de ne pas pouvoir prévenir nos épouses d’un retard hors norme.

Merci aux équipiers pour cette belle journée de pêche !


Beaucoup de partages qui seuls permettent de progresser sauf à penser tout savoir, MERCI !






14 vues

© 2020 Association Nautique de Bourgenay. Créé par L.Godard (Pourquoi pas)

  • Blanc Facebook Icône