reunion.jpg

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 27 Juillet 2020.

Accueil d’un nouvel équipier du Donath III Vianney BOIDIN qui fait chuter la moyenne d’âge de l’équipage mais augmenter les connaissances de pêche. Il nous gratifiera de sa glace pilée qui tapissa le fond du vivier et conservera une bonne fraîcheur jusqu’à la fin de journée et je n’oublierais pas non plus les délicieuses huitres en dégustation au moment du repas.  Après la traditionnelle visite de sécurité du bateau, départ à 6h15 vers l’Afrique sur une mer peu agitée.

Arrivée sur l’Afrique la première dérive nous donna tout de suite de l’espoir avec un bar franc non maillé et un lieu jaune. La dérive était lente nous permettant de bien travailler nos leurres souples de différentes couleurs mais qui seront là pour le décor car en dehors du bar les 10 lieus prélevés sur l’Afrique le seront sur les teasers anguillons rouges ou blancs.

Après un copieux petit-déjeuner, nous faisons route vers la Congrée sur laquelle nous apercevrons le premier thon rouge sauteur de l’année et quelques bonites.

Deux bonites seront prélevées au milieu des palangres avec lesquelles nous avons dû jouer une bonne partie de la journée. Seront prélevés également 2 lieus jaunes supplémentaires, 1 vive, une vieille et maquereaux et beaux chinchards.  

Une tentative de pêche de Saint Pierre, en fin de journée, échouera à la suite d’une trop forte dérive dû au vent plus fort et de trop nombreuses palangres.

Un court arrêt sans succès au retour sur le Californian dû également à la trop forte dérive.

 

 

Un grand merci aux équipiers pour leur bonne humeur et cette journée pleine d’humour, de passions, de recettes (dont j’attends de les recevoir par écrit) tout en étant appliqué dans les actions de pêche !

Merci pour les dégustations tant culinaires que viticoles.

 

A très bientôt sur l’eau.

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 25 Juillet 2020.

Départ 6h15 vers les Sables d’Olonne sur une mer peu agitée au large des barges ou nous recherchons des maquereaux.

Le but de la journée était de découvrir la pêche au vif du maigre et du bar.

Nous commencerons la journée avec 2 lieus (8 et 12 cm).

 

Puis, alors que nous pêchions des maquereaux sur chasse un petit Peau bleu sera pris sur l’assist d’un Jig Ragot avec anguillon rouge… imaginez ce qui vous passe par la tête pendant les minutes de combat « ça y est mon premier Maigre ? » et bien non !

 

Pendant la même chasse Michel ressentit une grosse touche à Poisson ! à et en fait ce sera un superbe volatile qui aura été leurré par le Jig rutilant. Il retrouvera très vite sa liberté !

 

Une fois que le vivier fût suffisamment approvisionné en maquereau nous nous mettons à expérimenter la pêche aux vifs avec 2 méthodes l’une avec un grand avançon et l’autre en montage coulissant. L’expérience nous permettra d’affiner les prochains montages qui semblent prometteurs s’il y a du poisson mordeur ce qui n’était visiblement pas le cas.

L’heure de l’apéro arrivant, la dégustation de blancs pouvait commencer précédent les melons du jardin du capitaine et notre repas pris en terrasse malgré un temps maussade.

Chacun reprendra son type de pêche favori leurre et teaser ou madaï ce qui permettra de compléter le tableau d’une orphie, d’un lieu, de deux vieilles et des traditionnels maquereaux et chinchards.

Au fait, si vous retrouvez une queue jaune d’un leurre souple dans le ventre d’un carnassier, merci de la rapporter à Didier qui se l’est fait violement arrachée !

 

Un grand merci au capitaine et à Didier pour cette belle journée débordante de bonne humeur et d’anecdotes !

 

A très bientôt sur l’eau.

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 16 Juillet 2020.

Après la traditionnelle visite de sécurité pour Jean-Claude et Thomas qui rejoignaient le Donath III pour la première fois, départ à 6h05 en direction de notre première épave L‘Afrique. Sur cette épave nous prendrons 3 bars et 1 lieu jaune au redémarrage du courant avant de nous décider à rejoindre Le Plateau de Rochebonne.

 

Ne connaissant pas grand-chose de ce plateau réputé, nous recherchons tout d’abord, au nord de la Congrée, une épave qui en fait s’avérera être un haut fond sans succès.

Nous ferons d’autres recherches sur et près du plateau sans plus de succès si ce n’est le premier lieu pour Thomas.

La mer étant agitée nous décidons d’abandonner la Congrée pour faire d’autres recherches de spots sur Pierre Levée non sans déguster au préalable un excellent Champagne offert par Jean-Claude pour arroser sa première sortie sur Rochebonne.

Arrivé à Pierre Levée où la mer se calme enfin ce qui nous permettra de déjeuner à l’extérieur sans trop de verres renversés.

La recherche des pagres ne sera pas une réussite.

Nous rendrons une courte visite au plateau de sud-est avant de rejoindre le Californian ou nous trouverons bien ancré juste sur l’épave un bateau de professionnels qui à grand renfort de lançons pêchent bars et lieus jaune à la main. Nous prélèverons le 4ème bar de la journée et le 4ème lieu. Ne pouvant pas pêcher convenablement en dérive, nous retournerons sur l’Afrique mais cette fois sans succès.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté pêche ce sera une journée à oublier, est-ce dû au coef. de faible marée de 40 ou à la mer agitée ? Même les chinchards, maquereaux et tacauds ce sont fait plus discrets nous permettant toutefois de compléter le bilan.

Un retour par mer calme avec le soleil !

 

L’ambiance fut très sympa avec des pêcheurs prêts à prendre leur revanche lors d’une prochaine sortie et je compte bien pouvoir leur amener plus de connaissances de ce plateau mythique après la croisière de pêche avec guides prévue pour 6 membres de l’ANB fin de semaine prochaine suivant météo.

 

Un grand merci à toute l’équipe !

 

A très bientôt sur l’eau.

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 7 Juillet 2020.

Départ à 5h45 en direction de notre première épaves le California et arrivé à 7h pour le petit déjeuner. Sur cette épave nous prendrons nos 3 premiers lieus jaunes avant de nous décider à rejoindre Le Plateau de Rochebonne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne connaissant pas grand-chose de ce plateau réputé, j’avais préparé quatorze points qui me semblaient être favorables tels que des petits hauts fonds, de forts tombants et des fosses profondes jusqu’à 110 m.

Avec diverses techniques tels les leurres souples avec ou sans teaser, les Jig et les leurres-appâts madaïs, inchikus.

Les leurres-appâts n’attireront que des poissons fourrages et encore une fois ce seront les anguillons rouges qui décrocheront la palme.

Durant cette journée nous avons pu remarquer que nous avions que peu de tacauds mais beaucoup de chinchards et maquereaux espagnoles.

La pause déjeuner se fera sur la terrasse sud le temps de parcourir 3 Mn dans de très bonnes conditions de confort.

Côté pêche ce ne sera pas une journée mémorable, jusqu’à notre retour sur épave et cette fois-ci L’Afrique.

Là commencera une cadence de dérives fructueuses avec notamment un bar de 72cm, un de 65cm et de beaux lieus. De là nous nous décidons de rentrer au port, heureux d’avoir passé une bonne journée ensemble.

 

Encore un grand merci à toute l’équipe !

 

Ah, j’allais oublier le bilan sera tout de même de 3 bars, 11 lieus, des tacauds, chinchards, vives, un rouget et 80 maquereaux pêchés sur une belle chasse au retour près de Sables d’Olonne qui s’étendait jusqu’à Bourgenay et plein de souvenirs !

Nous avons pu mesurer les difficultés de pêcher dans des grands fonds avec de la dérive par un coefficient de marée de 80.

 

A très bientôt sur l’eau.

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 22 Juin 2020.

Départ à 6h en direction des points à maigres avec mes 2 experts.

 

De la journée nous n’en verrons aucun ni monter sur le bateau ni même essayer, conclusion des experts à c’est encore trop tôt

Cela nous a permis de compléter nos idées sur le pourquoi nous n’avons pas eu de tape de la matinée hormis une belle vieille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les quelques détections n’ont rien donné pour autant.

Après le déjeuner fort sympathique comme à son habitude en d’aussi bonne compagnie, une chasse nous a redonné un peu d’espoir et a complété notre tableau de quelques bars mouchetés parmi les nombreux retournés à l’eau, des chinchards et un beau franc.

J’ai un regret sur cette sortie maigres qui est d’avoir tout jouer sur les leurres souples et de n’avoir pas pu tenter la pêche aux appâts ou leurres appâts.

Nous décidons de tenter les lieus voire un maigre sur le Girda mais sans plus de succès.

Merci à Nanar et Michel d’avoir répondu à mes besoins de formation sur la pêche au maigre et je tiens à souligner que c’est réconfortant de pouvoir compter sur des copains pour partager notre passion sur le terrain !

De retour au port nous décidons de prendre notre revanche dès que possible et en tout état de cause de renouveler ces journées agréables !

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 20 Juin 2020.

Départ à 6h avec pour capitaine Michel Berthelet, comme second Jacky, El présidente de ANB et comme moussaillon Paul, un nouveau dans la bande et moi-même.

 

La route fut longue et pénible, dans une mer avec des vagues en tous sens pour arriver sur le plateau de rochebonne malgré la vaillance de destrier de Michel.

Bilan, les deux mousses, pas tout à fait en pleine forme pour commencer les hostilités jusqu’au repas de midi, mais les deux gradés du bord, ont pleinement assumé leurs responsabilités et ont assuré le couvert pour les jours à venir pour toute l’équipe.

 

Après quelques beaux spécimens montés à bord, la pause s’impose et nous a permis comme à l’accoutumer de pouvoir apprécier d’une petite troussepinette, faite maison par Jacky et quelques délicatesses que notre beau pays a la bonté de nous offrir (avec modération, comme toujours).

 

Après une légère coupure d’émission pour trois d’entre nous (non, non, je ne donnerais pas les noms), a tour de rôle, afin de ne pas effrayer les poissons  par un certain niveau de ronflement, nous avons retrouvé nos deux mousses en demi-forme pour accompagner nos deux cadres et participer un tant soit peu à cette belle journée de pêche.

 

Michel, comme tout bon capitaine, nous menant sur des lieux, nous permettant d’enrichir notre panier de bonnes ménagères.

 

Nous n’avons pas fait le plus beau score parmi les bateaux en présence, mais nous avons fait deux « premières », Michel avec une belle julienne et moi avec un beau saint-pierre et lieu.

 

Bilan : 1 belle julienne, un gros rouget-barbet (à vérifier auprès de Michel), un saint-pierre, une vieille, un Padre, des lieux, maquereaux, chinchards.

 

Je tiens par ce mail à remercier Michel et Dominique TERNISIEN, pour l’effort, chaque fois que c’est possible, de laisser une certaine priorité aux personnes encore en activées pour participer à ses journées de pêche et je sollicite tous nos capitaines à en faire autant.

 

Merci pour cette belle journée.

 

Le plus dur de la journée, pour moi, la mise en filets des poissons, peut-être une idée de formation pour Dominique.

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 20 Juin 2020.

Départ à 5h45 en direction du plateau de Rochebonne avec arrêt sur épave par mer légèrement saccadée.

 

Nous faisons un arrêt sur l’Afrique où nous rencontrons 5 bateaux dont celui d’André qui a très bien commencé sa journée de pêche. Nous ne ferons rien d’autre que des tacauds et décidons de rejoindre La Congrée.

 

En arrivant sur place nous découvrons le très beau grément le Notre Dame des Flots qui a commencé ses croisières de pêche.

Il sera à nos côtés toute la journée qui démontre que la zone est propice.

Deux pêcheurs ont opté pour les leurres souples et deux pour les appâts naturels. Les appâts naturels seront boudés toute la journée et je décide rapidement à la vue d’une superbe prise d’Adrian d’un Saint-Pierre de 3,7 kg et ce avec un leurre souple rose de 60g seulement !

Pas assez lourd pour aller au fond, il laissait le leurre défiler dans le courant sans savoir à qu’elle profondeur il était mais la technique est à retenir puisqu’après celui-ci, il en fera un autre de 2kg.

Pour en savoir plus sur le Saint Pierre, je vous joins la fiche poisson de la FNPPSF

Je vous joins également un film pour bien lever les filets de Saint-Pierre qui m’a été bien utile

Les lieus ont tous été pris à l’anguillon rouge et aucun sur les leurres.

 

 

Nous clôturerons cette journée à 16h60 le temps de vider les poissons Ikéjimés et de rentrer au port pour 19h avec 3 Saint-Pierre, 10 lieus jaunes, 1 pagre, chinchards et maquereaux français et espagnoles.

 

Un grand merci à mes équipiers pour le partage de cette belle journée malgré une mer désagréable tout au long de la session de pêche.

 

Vive la Pêche et ses découvertes permanentes.  Aujourd’hui, j’ai pêché mon premier Saint-Pierre et lundi peut-être mon premier Maigre avec les 2 experts qui ont décidé de partager leurs connaissances pour ma formation que sont Michel BERTHELET et Bernard BOUSSAIS !

 

A très bientôt sur l’eau.

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 10 Juin 2020.

Départ à 6h15 vers l’ouest de l’Ille d’Yeu par mer relativement calme avec comme objectif de découvrir des épaves à +/- 70m de fond.

 

Arrivé sur le LAKME par 74m de fond nous entamons les recherches à partir de 3 sources d’informations. Il s’avère que la source provenant d’un ami pêcheur sera la seule fiable pour les 3 épaves que nous avons exploré ce jour. C’est d’autant plus enthousiasmant pour mes recherches à venir dans la mesure où il m’a donné des centaines d’épaves similaires sur Maxsea.

A partir du moment où nous avons repéré un premier morceau de l’épave, un long travail de repérage commence pour rechercher l’ensemble des morceaux et de reconstituer le puzzle. Ensuite nous entamons la pêche en dérives successives.

Le LAKME en première approche ne semble pas être des plus intéressantes pour la pêche mais nécessite néanmoins d’y retourner pour élargir la recherche et faire un relevé bathymétrique à l’aide du PBG de Maxsea et cela sera l’objet de la prochaine visite. Pour l’instant je vais devoir nettoyer les informations inutiles et compléter ce qu’il l’est, par temps maussade à terre c’est une bonne occupation.

 

Nous ferons la même démarche sur les 2 autres épaves inconnues de ma part que sont l’ERETRIA (74m de fond) et l’AZIE (58m de fond). Là, la pêche s’avèrera meilleure quoique moins bonne qu’espérée. Nous ramènerons tout de même une julienne de 4kg, 4 lieus mais pas un dépassant les 2kg, 4 beaux merlans, 4 rougets, une vive et une dizaine de tacauds.

Il faut noter que seuls les appâts naturels avaient la faveur des poissons pas très actifs ce jour et refusant les leurres, teasers et jigs. Nous avons eu 2 grosses tapes avec casses simultanées par certainement de très (trop) jolis lieus.

 

Vers 13h, nos estomacs criant famine, nous déjeunons en terrasse avec une mer parfaitement calme ce qui est très agréable notamment de ne pas risquer de renverser nos verres remplis des délicieux breuvages amenés par chacun.

Les poissons ont tous été Ikéjimés au fur et à mesure de leur sortie, puis, après le repas nous faisons une première opération vidage, nettoyage et mise au frais.

A 18h 15 nous décidons de rentrer au port après nettoyage du poisson en naviguant à faible allure avant un retour à 25 nœuds par mer superbe.

 

Un grand merci à mes équipiers pour cette merveilleuse journée de découvertes et d’échanges des plus sympathiques.

 

Vive la Pêche et ses découvertes permanentes !

 

Mon seul regret est d’avoir commencé la pêche en mer à un âge trop avancé car je n’aurais jamais le temps de la « maîtriser » ce qui ne m’empêche pas de l’apprécier.

 

A très bientôt sur l’eau.

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 21 Mai 2020.

Départ à 6h30 vers l’épave California par mer belle avec un magnifique levée de soleil.

Dès la première dérive un premier lieu monte à bord puis à la deuxième un autre de 6kg les deux pris sur un anguillon rouge n°4.

 

Un autre lieu montera à bord avant d’aller tenter les sparidés à Pierre Levée sur le plateau de Rochebonne. Beaucoup de poissons non souhaités avec les Tenyas et Madaïs arriveront. Très vite nous décidons de nous rendre à la Congrée pour changer de braquet.

Après quelques dérives infructueuses nous déjeunons en terrasse avec les traditionnelles dégustations qui font le charme de ces parties de pêche entre copains.

 

A la reprise de la pêche j’essaie les points marqués lors de notre sortie d’y il a 48h mais tout est différent :

  1. plus de courant,

  2. dérive inversée du au changement d’heure par rapport à la marée 

  3. certainement plusieurs critères qui ne sont pas encore maîtrisés ni même tout simplement connus.

 

Les leurres appâts n’auront pas de succès aujourd’hui ni les Madaïs ni les Tenyas à contrario, ont bien pêché les leurres souples et Jig mais à 90% sur les teasers de différentes couleurs.

Gérard a amené quelques nouveaux leurres qui ont bien fonctionné tels Jig bleu + anguillon rouge et un leurre métal + plumes Or et sang.

Cette recherche lui aura permis d’inviter à bord un superbe rouget.

 

A 16h30 nous ferons escale sur l’Afrique sans grands succès avant le retour au port avec de beaux poissons, 7 lieus, 1 rouget, quelques vieilles puis des maquereaux, chinchards et vives le tout dans le respect du poisson et avec un prélèvement mesuré.

 

 

Nous avons même pu réaliser un atelier sur l’Ikéjime des poissons.

 

Un grand merci à mes équipiers pour cette merveilleuse journée des plus sympathiques dans la joie et la bonne humeur. Le choix du jeudi a été très appréciable avec un temps et une mer superbe.

Mon prochain objectif sur Rochebonne sera la pêche du Pagre, du Bar (s’il en reste à Rochebonne), du Saint-Pierre et plus si affinité.

 

Nous avons pu mesurer la chance que nous avons de pouvoir être en mer tout en respectant les règles de distanciation quand on voie le bazar sur les plages.

 

Vive la Pêche !

 

A très bientôt sur l’eau.

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 19 Mai 2020.

Départ à 6h30 vers ROCHEBONNE par belle mer avec un magnifique levée de soleil.

Arrivée à ROCHEBONNE directement sans arrêt sur épave sur le plateau de Pierre Levée.

 

 

 

Après le briefing du petit déjeuner, nous souhaitions prospecter en dérive les sparidés mais seuls quelques chinchards et rougets s’invitèrent à bord.

 

Très vite nous décidons de nous rendre à la Congrée pour changer de braquet. Bien nous en a pris les lieus se sont invités tant aux appâts naturels sur Tenyas ou Madaïs qu’aux leurres souples où Jig et plutôt sur les teasers.

 

Après une baisse d’activité du poisson nous décidons de déjeuner en terrasse arrière pour déguster des spécialités de chacun, le Muscadet pétillant de Daniel, les rillettes de Jean-Claude partagées par André et le Chardonnay du Domaine du Vieux Pressoir de Talmont. Traditionnellement nous terminerons notre repas par la Mirabelle (pour commencer) puis par la Poire William de Daniel. Quel Bonheur de déjeuner en Mer !

L’après-midi étant moins productive (pour la pêche) que la matinée, nous avons prospecté les environs et sur le plateau où l’activité était plus forte, une belle vieille et un poulpe monteront à bord.

Nous aurons le plaisir de rencontrer Marc LASGOUTTES qui avait trouvé un nid de 6 Saint Pierres qu’il nous proposa très sportivement de nous emmener découvrir. Là nous ferons plusieurs lieus et un St-Pierre.

A 17h la journée étant bien remplie tout comme la glacière, nous rentrons au port avec de beaux poissons, des coups de soleil et le plaisir de retrouver les joies de la pêche en mer.

Merci à tous pour ces bons moments de partage.

Bonjour à tous, compte-rendu de la journée de pêche du 17 Mai 2020.

Départ à 8h45 en sortie du port pour observation avant départ prévu vers Chevarache pour notre première pêche après le confinement et depuis le 24 janvier notre seule journée de pêche de l’année

Nous débriefons sur les possibilités à envisager pour la journée de pêche compte tenu des résultats enregistrés la veille et du très faible courant prévisible pour ce jour.

Nous abandonnons l’idée d’aller sur Chevarache et nous faisons une tentative près de la côte, sans succès autre que les tacauds

Nous décidons en fin de matinée d’aller sur épaves et bien nous en a pris car ça nous a permis outre de retrouver nos amis gros tacauds en quantité mais aussi lieu jaune, vive, rouget que nous n’avions pas vu depuis de long mois.

Nous avons passé une excellente journée ensoleillée et nous étions seuls sur les épaves.

 

 

Nous avons pu tester les règles à adopter pour préserver notre santé, à savoir :

  1. Port du masque obligatoire.

  2. Accès à la timonerie interdite hormis le skipper sauf en cas de mauvais temps avec précautions particulières.

  3. Pas de partage de matériel quelconque

  4. Déjeuner éloigné un devant, un à l’arrière-bâbord et un à l’arrière-tribord.

  5. Lavage des mains à l’eau chaude et savon fourni.

  6. Chacun amène sa glacière et prépare son propre poisson. Le lavage à l’eau de mer est disponible sur le cockpit avant comme arrière.

  7. A l’arrivé au port l’entretien du bateau est fait exclusivement par le capitaine après départ des équipiers.

 

La joie de se retrouver en mer pour partager notre passion fait vite oublier ces contraintes !

J’espère que nous en riront tous ensemble bientôt.

Le nombre obligatoirement restreint de pêcheurs par bateau est à prendre en compte lors des sorties de pêche.

Bonjour à tous, compte-rendu de la sortie Rochebonne du mardi 19 mai 2020.

Nous nous sommes retrouvés lundi vers 15h sur le bateau de Dominique Mauger avec Didier Decoudun et votre serviteur, où nous avons appareillé en direction du plateau de Roche bonne.
Après avoir diner de la délicieuse paella préparée par Martine et arrosée d'un Bourgueil et d'un Brouilly,nous sommes arrivé sur la Congrée vers 20h pour nous mettre en pêche.
Tout de suite de très beaux maquereaux sont à bord ainsi que quelques tacauds, chinchards, et du premier lieu.
 La nuit venue Dominique ne voulant pas subir le clapot de travers inévitable en dérive, nous décidons de faire
route aller-retour à très petite vitesse pendant toute la nuit en faisant des quarts.

Vers 6 h de retour sur la Congrée, petit déjeuner avec vue panoramique sur le levé de soleil (divin!)
Nous gréons nos lignes de façons différentes pour optimiser nos chances, et c'est à ce jeu sur sa ligne équipée d'anguillons rouges et d'un shad de 120g couleur bleue que Didier prendra le plus de lieus dont un doublé de 5 et 7 Kgs.
 Pour sa part Dominique prit une belle julienne de 4Kgs, et moi quelques lieus,  un très gros chinchard et une grosse casse sur
 un ou deux très gros poissons. Les touches devenant plus rares nous déjeunons pendant l'étal de basse mer, après la trousse-pinette  nous terminons la paella, le Brouilly et le Bourgueil, dessert, café, et l'incontournable abricotine. Ensuite nous nous remettons en pêche mais sans grand succès et décidons de rentrer.
Bilan: une quinzaine de lieus entre 2 et 7 Kgs , une julienne, maquereaux, tacauds, chinchards.
 Merci à Dominique pour sa convivialité, aussi bien sur son bateau que chez lui ce mercredi matin, pour sa démonstration de levage de filets, à Didier pour son agréable compagnie, à Martine pour ses gâteaux et sa délicieuse paella.
Merci également aux autres bateaux participants à cette sortie pour leur chaleureuse communication.
Amicalement.
J.Plataut

reunion.jpg

Bonsoir à tous.                                                                                                           Le 05 /02 /2020
Nous partîmes à six vers huit heure du matin sur le merveilleux bateau du Capitaine Dominique Mauger en compagnie de Jean-noël Esnault, Christian Pertuzon, Michel Tesse, Gilles Laude, et votre serviteur, pleins d'espoir en rêvant au poisson de notre vie. Direction le Cimentier ou Brûlé. Une heure plus tard nous arrivons à destination après une solide collation composée des croissants et café apportés par Christian. Après quelques tâtonnements pour trouver la bonne dérive, nous mettons les lignes à l'eau chacun avec un montage différent pour trouver le bon.Après deux ou trois dérives Jean-Noël ouvre le bal avec un superbe Lieu de : 5,5Kg suivi au passage suivant par un autre de 2Kg, sur son bas de ligne équipé de deux teasers un rouge et un vert et un jigg rouge de 120g, c'est le vert qui prit le gros lieu. Pour ma part je me suis fais couper la queue du leurre plus un décroché, sans oublier les casses habituelles pour tout le monde. Après plusieurs passages infructueux, nous décidons vers midi de nous diriger sur l'Artiglio en déjeunant comme il se doit sauf Michel qui fut victime du mal de mer. Juste après le café et ce qui le pousse, nous sommes à pied d’œuvre. Recherche difficile de la bonne dérive car elle changeait à chaque passage.
Et la valse des tacauds commença, des tacauds, rien que des tacauds, certains très beaux ça console mais ce n'étais pas le but. Un peu lassé nous décidons de retourner sur le Brûlé en faisant route terre.
Malheureusement les lieus avaient déserté et après avoir fortement insisté et la nuit tombant nous rentrons sur port Olona. Évidemment nous aurions aimé avoir un lieu chacun, mais ce fut une super journée en compagnie d'un super équipage et de son très accueillant Capitaine.

CR Du  06 / 01 / 2020

Bonjour à tous,

Hier nous sommes sortis à Chevarache pour voir si daurades ou merlans étaient présents.

Accompagné de Delphine, Kiki, Jean-Noël et Nicolas Violleau nous quittons le port aux alentours de 8h15.

La mer de vent qui vient de l"est est assez forte et nous contraint à réduire la vitesse, ce qui n'empêchera pas à quelques équipiers de prendre une douche fraîche.

Arrivés sur place nous sommes bientôt rejoints par 3 bateaux de copains de l'ANB.

Sitôt mises à l'eau les lignes frétillent et les tacauds montent à bord.

Hormis de minuscules étoiles de mer d'un genre nouveau qui sont affamées et apparemment nombreuses ce seront les seuls poissons qui monteront à bord mais en grande quantité.

A quinze heures nous levons l'ancre et faisons route vers Jard sur mer où une petite chasse est en cours à proximité des Ilates.

Nous sortons une vingtaine de bars dont la moitié en bars francs ainsi que 3 aloses mais la chasse disparait et nous rentrons au port sur une mer apaisée accompagné du soleil qui a brillé toute la journée.

La VHF nous confirme que les autres équipages ont le même résultat que nous, seul un merlan a été pris dans la journée.

Bonne journée quand-même avec l'ambiance et les dégustations habituelles.

A bientôt

MichelG

bonjour à tous
peche a chevarache du 4 decembre

journée froide mais avec du soleil

vent de face à l'aller et au retour

mouillage secoué le matin pres de notre petite butte

nous avons gardé une trentaine de tacots dont une dizaine 

de très gros pour des tacots plus un beau merlan

nous avons bataillé avec une dizaine de congres de tailles

respectables certains ramenés au bateau d'autres décollés 

de quelques metres avant qu'ils ne cassent tous

pas un n'est monté sur le bateau ( trop remuant et trop d'odeur )

et je n'ai plus qu'a remonter des bas de lignes

en fin de compte c'était très amusant  de tenir ces gros congres

salut à tous

Bonjour à tous,

Conditions identiques à celles de Dominique hier.

Nous partons à quatre, Delphine, Marie et Pierre Maillot m'accompagnent pour une journée recherche sur épave

Départ à 7h45 en direction des épaves des Sables d'Olonne, sur la première Pierre sort un joli congre sur un Jig.

Peu de détection et une seule autre touche, nous mettons le cap plus au large pour commencer la prospection en début de descendante.

Dès la deuxième dérive Pierre sort un bar de 48 cms qui laisse présager une journée intéressante.

La journée le fut mais les prises se sont limitées à 1 tacaud et 2 petits chinchards.

Malheureusement pour elle, Marie a été malade toute la journée et n'a pu profiter complètement de la sortie.

Les vagues ont été présentes toute la journée aussi sommes nous rentrés dès 17 heures en ayant tenté quelques dérives sur une épave au retour mais sans succès.

Bravo à Pierre pour ses deux poissons et merci à Marie pour la photo prise en partant.

Expérience à retenter bientôt.

Michel Gautreau

Bonjour les copains pêcheurs ...

 

Hier 21/10 sortie Chevarache avec Michel GAUTREAU, Delphine, Kiki et moi-même...

 

Un journée fort agréable qui sera sans doute la dernière sortie DAURADES de la saison 2019...

 

" Nous partîmes matinaux et joyeux sur une mer d'huile

 

Et arrivâmes sur site avec une eau bien moins tranquille !

 

Telle une équipe habituée aux grandes vadrouilles

 

Nous posons rapidement au fond nos pots de strouille !

 

Malgré le clapot qui persistera toute la matinée

 

Nous mettrons au sec quelques beaux sparidés !

 

Delphine qui n'avait pas perdu la main

 

Sortira la plus grosse daurade du matin !

 

Une ligne amorcée avec des sardinettes

 

nous rapportera quelques belles roussettes !

 

Et Kiki eschant sa ligne avec du poisson en morceaux

 

réalisera un quadruplé de maquereaux ! "

 

Résultat de la journée :

 

28 daurades, 44 maquereaux, 3 roussettes et 1 congre...

 

P.S. :

 

Sur le chemin du retour nous ferons une rencontre insolite (repérée par l’œil perçant de notre capitaine Michel :

 

un magnifique spécimen de tortue de mer de plus de 2 mètres d'envergure en train de se régaler d'une grosse méduse...

 

une approche délicate nous permettra de réaliser les clichés ci-joints !

 

Merci à mes coéquipiers pour cette belle journée

 

Nico

Bonsoir Merci encore pour la balade d’hier Pour répondre à Dominique et pour t’aider !!

Départ pour une pêche aux Maigres vers 8h45 dans un brouillard bien constitué Petit arrêt sur le haricot sans succès Un bon café offert par Didier nous redonne de l’espoir de trouver le poisson car nous faisons cap sur le point défini Nous retrouvons sur site nos copains qui nous narguent en nous montrant leur belle prise

Sur une petite chasse Michel ouvre le bal en prenant deux petit mouchetés mais maillé

Après un dîner avec vue sur le brouillard nous nous déplaçons sur un autre site pour prendre des Orphies remisent à l’eau

Nous retrouvons les bateaux à Jard pour ou quelques chasses persistantes mais pas trop actives ce qui n’a pas empêché Didier et Thomas de piquer quelques mouchetés.

 

Michel. Poirier

Amis pêcheurs, Bonjour,

 Sortie avec les équipiers :

    Jean-Yves SCOUFLER-CASSIN,
    Didier DECOUDIN,
    Daniel VOZELLE.

 Sortie sur le NIOBE pour essayer de retrouver l’ancrage perdu après la pêche
 du thon. Ce sera en vain malgré la recherche à l’aide de grapin préparé
 par Daniel et Didier.
 Nous avons eu la chance de voir des thons sautés pendant notre recherche.
 Donc cette adresse est à retenir. Deux guides de pêche étaient d’ailleurs en
 action un sur le NIOBE et l’autre où nous nous étions ancrés.
 Après la recherche infructueuse, nous avons fait quelques dérives pour
 rechercher des lieus sans succès.
 En fin de matinée nous avons décidé d’aller rejoindre Marc et Jean-Noël qui
 œuvraient sur Rochebonne.
 Pendant les 25Mn qui nous séparaient nous adoptons une vitesse
 « croisière confortable » pour prendre l’apéritif et déjeuner notre repas
 équilibré et délicieux préparer par Daniel.
 Nous sommes arrivés entre la poire et la mirabelle sur le plateau du sud-est
 avec des échos énormes et le bal trap a commencé. Ce fut un festival de
 chinchards et de maquereaux espagnols sans oublier quelques coquettes.
 Devant cette population nous décidons de partir sur la Congrée sans pour autant
 varier les prises.
 Nous partons à 18h à faible vitesse pour préparer les 57 maquereaux et autant
 de chinchards conservés.
 Nous naviguerons plus de 2 heures de nuit et nous décidons de nettoyer le
 Donath le lendemain matin.
 
Dans l’attente des CR des autres sorties,

Amicalement,

ces photos m'ont été fournis par Gille Laude coequipier de Patrice Gauthier lors de la sortie au Thon du 03/10/2019

24 Juillet 2019

C.R.Sortie du mardi 16 juillet

Jackie Plataut

Bonjour à tous, Nous sommes sortis avec Michel Poirier le mardi 16 
juillet sur le Thomjo pour une traine au bar entre Bourgenay et la 
pointe du Grouin. Départ 7h30, nous nous mettons en traine dés que le 
fond le permet entre 6 et 8 m à la sortie du port et prenons la roche de 
Joane en direction de la pointe du Peyré. Pas de touche avant le large 
des vendeurs où j'ai la chance d'accrocher un joli bar de 4,5kg pour 
80cm, il sera suivi par 3 autre bars francs maillés et un moucheté de 
45cm le tout entre les vendeurs et la pointe du Grouin. Mer belle eau 
transparente,temps superbe matériel : cannes longues (façon tangons) 100 m de tresse minimum dehors bas de ligne de1,50m en fluoro de 45/100 et rapala plongeant.
Ce fut une belle journée en agréable compagnie.
Amicalement
J.Plataut

Bonjour à tous, merci Dominique pour ce C.R. des plus précis, sur le Thomjo.

nous étions trois J.Y Maingueneau, Michel Poirier et moi-même, départ 8h arrivée sur zone 8h45 où nous jetons l'ancre pas très loin de Patrice.

Le démarrage fut un peu difficile, mais après, le talent de Jean-Yves nous a permis de prendre 23 dorades dont quatre de belle taille. MIchel devient spécialiste de la pêche du poulpe.

Bilan: 23 dorades, 1 roussette, 1 poulpe.

Retour vers 17h avec un petit clapot de face. Merci à mes deux compagnons pour cette belle journée passée en leur agréable compagnie.
Amicalement
J.Plataut

Amis pêcheurs, Bonjour,

 

COMPTE RENDU JOURNEE DE PÊCHE

14 JUIN 2019                                    

 

HEURE DE DEPART          6h45      HEURE DE RETOUR         16h

Profondeur 24m

BM 9h10 COEF. 70

PM 15h47 COEF. 73       

                                                                                              

CAPITAINE         Dominique TERNISIEN

EQUIPIERS         

Jean-Yves SCOUFLER-CASSIN

Bernard BOUSSAIS

Gilles LAUDE

 

TYPE DE PÊCHE DAURADES à CHEVARACHE

 

Arrivée à 7h30 sur place avec une mer calme courant assez fort à l’arrivé

Après s’être ancré et mise en place des 2 strouilleurs, petit déjeuner.

A savoir que nous avons essayé une strouille maison avec du Krill qui semble réussir quoique les résultats de la journée soit modeste.

Perte d’un strouilleur dès la première mise à l’eau.

Pêche principalement à la coque et aux leurres maison + languette de calamar teinté aux colorants alimentaire BIO pour Jean-Yves.

 

Résultats de la journée :

24 daurades

2 maquereaux

1 chinchard

1 roussette

 

Ambiance super, merci à tous les coéquipiers.

A refaire très vite.

 

Prévision de sortie ROCHEBONNE le mercredi 19 juin suivant météo.

 

Amicalement,

 

Dominique TERNISIEN

P A R T E N A I R E S

VENDée grand littoral

 

 

vENDée yachting

 

 

Proxy talmont

 

 

poissonnerie de la croisée

 

 

huitres nicolleau

 

 

 

 

            harken

 

 

 

     

        zspars

NOTRE FACEBOOK
CONTACT
1485482214-facebook_78681.png

PORT BOURGENAY, 85440 TALMONT ST HILAIRE

02 51 22 02 57 - 06 08 01 74 86

Visiteurs

Mise a jour 10 Mars 2019